Maroc royaume du soleil
 

Jardin Majorelle

Le Jardin Majorelle enchaîne les expositions

· Une collection privée d’affiches orientalistes orne son musée
· Bientôt une exposition consacrée à Yves Saint Laurent et le Maroc

«CENT ans d’affiches orientalistes», c’est le thème d’une exposition organisée au Jardin Majorelle à Marrakech jusqu’à fin septembre. Les affiches proviennent de la collection particulière de Abderrahman Slaoui, un collectionneur d’affiches anciennes et auteur de livres sur l’art.
Souvent, les affiches orientalistes contiennent des silhouettes féminines exotiques (danseuse voilée, marchande d’orange ou porteuse de jarre…), mais aussi des paysages, monuments ou scènes folkloriques destinés à éveiller la nostalgie du dépaysement et la soif de culture du monde arabe.
Avec des moyens graphiques simples et puissants, certains artistes transposent leur vision dans un univers pictural recomposé, suggérant la figure, le monument ou le paysage. 
Du 27 novembre au 18 mars prochains, le musée accueillera une exposition consacrée à Yves Saint Laurent et le Maroc. En partenariat avec la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent de Paris, elle sera également présentée juste après à Casablanca. Pendant plusieurs mois, les visiteurs découvriront une quarantaine de modèles d’Yves Saint Laurent inspirés du Maroc. Il a su s’approprier la jellaba, le jabador, le burnous, le tarbouch, les caftans, les capes, les sarouels pour créer des modèles originaux avec des broderies marocaines et des détails de passementerie. Cette exposition voulue et dirigée par Pierre Bergé est un hommage d’Yves Saint Laurent aux habitants de ce pays, au ciel de Marrakech, à ses couleurs et à sa lumière.
Les modèles seront accessoirisés et accompagnés de divers documents: photographies, textes et projection d’extraits du documentaire «Tout terriblement» de Jérôme de Missolz.
Dans une ambiance d’intérieur marocain, seront présentés ces modèles composés de matières surprenantes: perles de bois, mica, raphia, et surmontés de coiffures portées comme des parures.
A Pâques 2011, le musée montera de manière permanente une collection d’Art Berbère qui a été acquise au fil des années. «Il nous a semblé naturel de promouvoir cet art peu connu, pourtant essentiel dans l’histoire du Maroc et de le présenter au jardin Majorelle dans des conditions muséales scientifiques et rigoureuses», souligne Quito Fierro, responsable de la Communication. 
Depuis cette année le Jardin Majorelle est la propriété de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, fondation française reconnue d’utilité publique le 2 décembre 2003.
Le jardin a accueilli plus de 600.000 visiteurs en 2009, touristes et citoyens marocains. Il emploie plus de 70 personnes et reçoit gratuitement sur demande les élèves et étudiants. Avec ses profits, il participe et soutient d’autres projets au Maroc.

Source: Nadia BELKHAYAT www.leconomiste.com

 

 
Carte Maroc

Découvrez la géographie du Maroc

Géographie

Circuit pour visiter le Maroc »
Album Maroc

Des photo prises lors des voyages à travers le Maroc...c'est juste sublime

Voyage par photo »