Maroc royaume du soleil
 

Fès dotée d’un parc d’exposition international

La CCIS consacre 46,5 millions de DH pour la réalisation de ce projet

· 560 stands d’exposition, salle de conférence, hôtel…au programme


POUR redynamiser l’activité économique de la région Fès-Boulemane, il faut doter la ville d’un parc d’exposition international. L’idée a pris son chemin et fait aujourd’hui l’unanimité au niveau de toutes les instances de gouvernance de la capitale culturelle. A commencer par la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS), qui a dédié 5 millions de DH rien que pour le lancement du projet inscrit sur son budget d’investissement au titre de l’exercice 2009-2010. Pour son président, Fouad Zine Filali, ce projet représente une priorité de taille pour son entité ainsi que pour tous les responsables de la ville. 
A l’étude depuis plusieurs années, la réalisation de ce parc semble aujourd’hui éminente. Nécessitant un investissement de l’ordre de 46,5 millions de DH, le projet sera financé à hauteur de 40% par la CCIS, 30% par le Conseil de la région Fès-Boulemane, et 30% par le Conseil communal de Fès. Situé sur la route de Sefrou, le parc d’exposition international de Fès sera réalisé sur un terrain de 4 hectares, acquis par la CCIS. Pour ses initiateurs, le projet va porter sur l’aménagement de zones d’expositions permanentes et occasionnelles avec plus de 460 stands en exposition couverte et 100 autres en exposition en plein air. Dans sa deuxième phase, le projet sera doté d’une grande salle de conférence de plus de 1.000 places et d’une tour devant abriter un hall d’exposition, le siège de l’administration de la CCIS, une école supérieure de commerce, des bureaux, un hôtel et un restaurant. L’autre composante du projet est une aire de dédouanement. Notons que la création de celle-ci s’inscrit dans le cadre de l’adaptation des procédures douanières à l’évolution du commerce mondial, au développement de la logistique des transports internationaux, et la nécessité impérieuse de décongestionner les ports et aéroports pour une meilleure fluidité et célérité dans le processus de dédouanement. L’objectif étant de favoriser et accompagner les entreprises créatrices de richesse et d’emplois, pour se développer, améliorer leur compétitivité et conquérir de nouveaux marchés. L’Administration des douanes et impôts indirects œuvrera, à Fès, à promouvoir les plateformes de dédouanement intégrées et à valeur ajoutée, de concert avec les opérateurs et les professionnels concernés. C’est Mohamed Ajdaini, chef de la circonscription des douanes de Fès, qui le confirme. Pour lui, «en tant qu’intervenant indispensable dans la chaîne du commerce extérieur, son département est engagé dans la modernisation des méthodes de travail en offrant aux opérateurs une plateforme de proximité pour leurs opérations de dédouanement». 
Ceci ne peut qu’encourager les conseillers de la CCIS. Lesquels ont, en effet, adopté, lors de la dernière assemblée de la Chambre, un budget de 12 millions de DH pour la réalisation de ce parc dont 5 millions de DH ont déjà été débloqués par le ministère du Commerce, d’industrie et des nouvelles technologies.

Source: Youness SAAD ALAMI

 

 
Carte Maroc

Découvrez la géographie du Maroc

Géographie

Circuit pour visiter le Maroc »
Album Maroc

Des photo prises lors des voyages à travers le Maroc...c'est juste sublime

Voyage par photo »