Maroc royaume du soleil
 

Musique du Maroc

Nass El Guiwane

La musique marocaine est très diversifiée et se compose de cinq grands genres musicaux d'une grande variété: musique Gnawa, le Raï, le Chaâbi, la musique arabo-andalouse, et la musique berbère.
Les Gnawa sont les descendants d'anciens esclaves issus de populations d'origines d'Afrique Noire (Sénégal, Soudan, Ghana...) Il furent amenés par les anciennes dynasties qui ont traversé l'histoire du Maroc et en partie celles de l'Algérie et de la Tunisie, en commençant par l'empire Almohade pour les travaux et les bâtiments des palais et le renforcement des armées. La constitution en confréries des gnaouas à travers le Maroc s'articule autour de maîtres musiciens Gnawaappelés les mâallems, des joueurs d'instrument quasi exclusivement les qraqech (ou qrâqeb) et le gambri, et des simples adeptes.
Selon de vieux et rares érudits Gnaouis, la musique et les rituels Gnawas, tireraient leurs origines du Vaudou. Ces pratiques ont du se métamorphoser pour survivre et adopter l'islam comme religion afin d'assurer leur continuité (de même pour leurs cousins qui ont dû adopter le christianisme en Amérique).
Le festival d'Essaouira au Maroc est un haut lieu de rassemblement annuel de cette confrérie.
Chaâbi: Signifie populaire, et c'est la musique la plus répandue au maroc.
Ces musiques plus proches des aspirations populaires se construisent toujours en milieu urbain et en opposition à la musique noble ou savante en vigueur dans le pays, ce qui leurs permet de prendre des spécificités régionales.
Ainsi au Maroc, le châabi se fait en opposition à la musique noble et savante du pays à savoir la Musique arabo-andalouse marocaine héritée de l'Espagne mauresque.
L'instrumentation du chaâbi marocain peut être variée mais en général elle reprend les instruments utilisés par le groupe marocain emblématique du genre Nass El Ghiwane: bendirs et tambourins. 
Le Raï est un genre musical Algérien apparu au début du XXe siècle autour d’Oran.
L’origine du mot raï, qui signifie opinion, viendrait de l’époque où le cheikh (maître), poète de la tradition melhoun, prodiguait sagesse et conseils sous forme de poésies chantées en dialecte local. 
Melhoune MarocLa musique arabo-andalouse: aussi appelée al-ala ou al-andaloussi, est l'héritière de la musique chrétienne pratiquée en Espagne et au Portugal.
La musique arabo-andalouse est constituée autour d'un cycle de 24 noubat originelles, dont seule la moitié subsistent inaltérées. Elles s’inspirent largement des modes byzantins, perses, et arabes. 
La musique berbère: est une musique traditionnelle d'Afrique du Nord présentant de grande variété de styles suivant les régions et répandue particulièrement par la musique marocaine. Ahwach MarocLes instruments utilisés sont le bendir (grand tambourin rustique) et le gambri ou encore la flûte, qui accompagnent les chants et les danses en rythmant une poésie berbère riche et colorée.
La musique berbère, considérée comme une forme d'expression de l'âme amazighe, se transmet de génération en génération depuis la nuit des temps, mais elle connaît un véritable essor dans les années 1930.
Le rythme est la dimension fondamentale de cette musique, et la danse accompagne toujours les chants berbères.

 
Carte Maroc

Découvrez la géographie du Maroc

Géographie

Circuit pour visiter le Maroc »
Album Maroc

Des photo prises lors des voyages à travers le Maroc...c'est juste sublime

Voyage par photo »