Maroc royaume du soleil
 

L'Artisanat Marocain

Artisanat - Maroc

       

Le talent déployé par les artisans pour donner une forme plaisante aux objets utilitaires n’a jamais cessé d’enchanter le quotidien du Marocain. C’est vers l’artisan qu’on se tourne pour donner beauté au matériau le plus humble, le cuir, le bois, Artisanat Marocl’argile, le cuivre ou la laine. 

Babouches - MarocainsL’industrie du cuir a toujours occupé une place importante au Maroc, en particulier dans les villes de Fès, Mekhnès, Rabat, Salé et Marrakech.
C’est à Marrakech et à Fès que les maroquiniers et les tanneurs, établi dans des quartiers étendus et pittoresques, ont acquis la plus grande réputation. La peau de l’animal, mouton ou chèvre, est d’abord nettoyée, ensuite teinte en rouge, en jaune ou en orangé et parfois même rehaussée de dorures au fer.

 Le travail traditionnel du bois relève principalement des villes d’Essaouira, Fès, Mekhnès, Salé, Marrakech et Tétouan. Les forêts de l’Atlas et du Rif ont fourni de nombreuses essences. Le cèdre et le noyer sont les bois les plus employés par les ébénistes, qui excellent dans la fabrication de portes cloutées ou sculptées, ainsi que dans l’agencement des plafonds en bois peints.

Tapis marocainLe tapis est omniprésent dans l’ameublement marocain. On distingue deux catégories de tapis. Le tapis citadin est noué principalement à Rabat et à Médiouna. Il possède des couleurs vives et un schéma décoratif caractéristique. Le tapis de village est tissé et noué dans le Moyen et le Haut Atlas, à Marrakech ou à Haouz. Son décor est plus inventif : thèmes animaliers, végétaux ou architecturaux, fruits de l’imagination des tisserandes berbères. Tissé et noué dans des techniques différentes selon les régions, il est désigné par son lieu d’origine (Moyen Atlas, Haut Atlas, Haouz, Marrakech).

  La poterie fait partie intégrante du décore quotidien. Cruches, plats, bois sont présents dans la cuisine Vase terre cuiteet le salon marocain. La ville de Fès demeure un des centres de production les plus importants. Célèbre pour sa faïence bleu ou polychrome sur fond blanc, elle diffère de la poterie de Safi, plus récente, aux couleurs chatoyantes. La forme, la couleur, la glaçure et les choix de motifs des objets suivent la tradition de ces manufactures. Cet artisanat reste également très vivant à Mekhnès et Salé.

Le cuivre qu’il soit rouge ou jaune, est coupé, martelé, repoussé, incrusté et ciselé. Le dinandier marocain assure une production continue d’objets divers, des plus modestes (ustensiles domestiques) aux plus prestigieux (portes incrustées et plaquées, plateaux ou chandeliers). Dans cet art se révèlent la virtuosité et le goût du détail de l’artisan, fidèle à une tradition millénaire.

 
Carte Maroc

Découvrez la géographie du Maroc

Géographie

Circuit pour visiter le Maroc »
Album Maroc

Des photo prises lors des voyages à travers le Maroc...c'est juste sublime

Voyage par photo »